Formation amiante et visite médicale préalable à la formation

Patrick Articles

Formation amiante et visite médicale préalable
Gestion de la visite médicale préalable à la formation et prévention des risques spécifiques au risque amiante.
La formation au risque amiante rentre dans le cadre de la prévention des risques spécifiques liés aux activités professionnelles qui entraînent une exposition à des agents CMR, c’est-à-dire des risques cancérogènes, mutagènes, et toxiques.

Avant la formation préalable, l’employeur doit présenter à l’organisme de formation un document qui atteste de l’aptitude médicale du travailleur au poste de travail.

Pour faire simple lors d’une visite médicale effectuée par le salarié à la demande de son employeur, le médecin de santé au travail établira l’aptitude du salarié.

Dans le cas de la formation au risque amiante, le médecin pour délivrer l’aptitude prendra principalement en considération les spécificités relatives au port des équipements de protection et notamment aux équipements de protection respiratoire. Parallèlement l’objectif de la visite médicale sera de sensibiliser le salarié au risque amiante.

Comme toute visite médicale, elle est obligatoire et reste à l’initiative de l’employeur.

Rappels : Exposition à l’amiante et surveillance médicale

Exposition à l’amiante

L’employeur se doit de procéder à une évaluation des risques encourus pour la sécurité et la santé de ses salariés. L’évaluation est effectuée périodiquement, notamment à l’occasion de toute modification importante ou avant le lancement d’une nouvelle activité.

L’article  R.4412-120 du Code du travail, prévoit que l’employeur se doit d’établir, pour chaque travailleur exposé, une fiche d’exposition à l’amiante.
La fiche d’exposition comprend :
– La nature du travail réalisé, les caractéristiques des matériaux et appareils en cause, les périodes de travail au cours desquelles le travailleur a été exposé
– Les dates et les résultats des contrôles de l’exposition ainsi que la durée et l’importance des expositions
– Les procédés de travail utilisés
– Les moyens de protection collective et les équipements de protection individuelle utilisés.

A noter : Le document unique permet l’enregistrement et la consignation des résultats de l’évaluation des risques liés à l’exposition à l’amiante selon les types métiers pratiqués dans l’entreprise et les différentes configurations d’environnements de travail.

La surveillance médicale

Les salariés exposés à l’amiante bénéficient d’une Surveillance Médicale Renforcée.
Les salariés soumis à une surveillance médicale renforcée bénéficient de cet examen avant leur embauche. Le médecin du travail doit effectuer un examen clinique, au minimum annuel, une radiographie thoracique tous les deux ans et des explorations fonctionnelles respiratoires au minimum avec la même fréquence.

A consulter: Article R4624-18 du code du travail et L. 6511-1 du code des transports

Formation au risque amiante

Cette formation obligatoire à la sécurité pour les personnels d’exécution et d’encadrement confrontés aux risques de l’amiante porte sur trois points principaux :

– Les produits et dispositifs, ainsi que les environnements spécifiques, pouvant être susceptibles de contenir de l’amiante
– Recommandation sur les moyens de prévention à mettre en œuvre.
– Le rôle et l’utilisation des équipements de protection collectifs et individuels

Formation préalable :
La formation est suivie, avant la toute première intervention, par tout salarié pouvant être exposé à l’amiante
Formation de premier recyclage :
La formation de premier recyclage se déroule au plus tard 6 mois après la formation préalable afin de s’assurer que le salarié a bien assimilé la formation préalable.  Elle est dispensée après que celui-ci ait travaillé de façon effective et durable. Son objectif étant, après quelques mois, de vérifier les acquis et renforcer les aspects de la prévention.

Formation de recyclage : elle permet la mise à jour des connaissances en prenant en compte l’évolution des techniques et de la réglementation.

Partager cet article